Le Centre Joë Bousquet et son Temps a le plaisir de vous inviter à la présentation de l'exposition "Poésie et esthétique, autour de Joë Bousquet, René Nelli, Charles-Pierre Bru, Gaston Puel", samedi 26 février 2011 à 16h 30.

Dans un cheminement, qui va du rez-de-chausée à l'exposition permanente Joë Bousquet en empruntant le grand escalier de pierre, au sein de treize vitrines, sont réunis : objets «primitifs», peintures, ouvrages, revues, poèmes... (exposition conçue et mise en espace par René Piniès, directeur du centre Joë Bousquet).

Sur les murs, des œuvres de : Max ERNST, Denise BELLON, Adrien DAX, Charles-Pierre BRU, André BLONDEL...

Cette présentation sera suivie d'une lecture-hommage à Ginette AUGIER, organisée au sein de l'exposition permanente Joë Bousquet (lecture à plusieurs voix).

Et pour nous mettre dans l'ambiance de l'exposition et de l'hommage à Ginette, un texte inédit du poète Gaston Puel :

Le Roi blessé

chambreJBAu 53 de la rue de Verdun, à Carcassonne, dans une chambre close jour et nuit, un Roi blessé, le visage livide sous la lampe, irradiait une présence de parole. Il apparaissait tel un éclat devérité, présence victorieuse de l'épaisseur énigmatique de la nuit. Dès le soir et souvent jusqu'au matin sa main entraînait son corps transi sur le chemin silencieux de l'écriture.

Le Roi blessé enseignait ce qu'on ne saurait apprendre : la transmutation des apparences, la nécessité  du paradoxe, le bon usage de l'oxymore... Dans le bloc grisâtre de l'immeuble la chambre close s'ouvrait secrètement à l'espace sans horizon des fenêtres de Max Ernst, Tanguy, Paul Klee, etc....

Un jour tout disparut. Mais le souvenir du Roi ne s'éteignit pas. La mémoire était à l'œuvre. L'œuvre oeuvrait. Ardente et prégnante, bientôt elle ouvrirait l'immeuble à la lumière du jour. Ainsi le soleil entra à foison en la Maison des Mémoires. Je me souviens des Journées Simone Weil où la parole du Roi blessé nous revint sur les lèvres ferventes de la chère Ginette Augier. Vivante parole en ce qu'elle nous défiait en sa toujours neuve énigme, immortelle poésie, lumineuse en sa gangue nocturne.

 (copyright) Gaston Puel

Les Journées nationales Simone Weil - Joë Bousquet étaient organisées en octobre 2000 par le Centre Joë Bousquet et son Temps et l'Association pour l'étude de la pensée de Simone Weil.