P1020446Ginette Augier fut la destinatrice des "Lettres à Ginette" de Joe Bousquet, aujourd'hui publiées aux éditions Albin Michel (le volume est épuisé mais se trouve chez les bouquinistes). Elle participa, en 1999, à la fondation du Centre Joe Bousquet aux activités duquel elle consacra beaucoup d'énergie. Avec une conviction sans faille, Ginette a défendu l'oeuvre et la postérité du poète blessé. Un hommage, de la part du Centre Joe Bousquet, lui a été rendu le 26 février, dix ans après sa disparition.

Cet hommage s'est déroulé en présence d'Agnès, la fille de Ginette, venue spécialement de Paris pour assister à cette rencontre-lecture au cours de laquelle le public a entendu les voix mêlées de Joe Bousquet et de Ginette Augier.

Les lecteurs se sont succédé au pupitre après une brève introduction de René Piniès, directeur du Centre. Ont lu : Christine Canivenq (extraits de Une passante bleue et blonde de Joe Bousquet), Anne Gualino (poèmes de La Connaissance du Soir de Joe Bousquet), Kathy Barasc (Lettres à Ginette de Joe Bousquet), Alain Freixe (Jubilatio, texte de Ginette Augier sur Joe Bousquet pour la revue Encres Vives), Serge Bonnery (La Chambre, extrait de Les demeures de Joe Bousquet par Ginette Augier), Roland Garrigues (lettre de Ginette à Roland Garrigues et extrait d'une conférence de Gaston Massat sur Joe Bousquet), Barthélémy et Colette Cazals (poèmes de Nelli en Occitan), Henry Migaud et Françoise Pagan de l'association Cépages d'encre (Lettres à Ginette de Joe Bousquet). Intervention et témoignage d'Agnès Douvreleur, fille de Ginette Augier.

Cet hommage empreint d'émotion était précédé d'une présentation par René Piniès de l'exposition Poésie et Esthétique, autour de Joe Bousquet, René Nelli, Charles-Pierre Bru et Gaston Puel réalisée dans le prolongement de l'exposition consacrée jusqu'au 7 mai à René Nelli. 

Voir ci-contre l'album photo de cette journée.